Conservation de la richesse ecologique de forets rhenanes -
ordination

www.fva-bw.de
Résumé des résultats obtenus - Les stations de la zone étudiée forment un continuum ; - Les variables stationnelles les plus importantes sont la durée d´inondation, le niveau de la nappe phréatique et la profondeur d'apparition du gravier ; - Une distinction plus poussée de la texture du sol (Sable, sable argilo-limoneux) n´est pas nécessaire pour expliquer la structure globale des données ; - L´analyse permet de visualiser le comportement des espèces selon un gradient stationnel et donne des informations aidant à former des groupes d´espèces aux caractéristiques écologiques voisines ; - La limite entre forêt à bois durs et forêt à bois tendres se trouve à une durée d´inondation moindre (5 jours / an) ; - Proposition d'une typologie de la plaine alluviale (variables stationnelles / espèces) ; - Hypothèse : les stations à sol superficiel (gravier proche de la surface), qu'elles soient sèches ou humides, voient s'installer les essences typiques de plaine alluviale (Peuplier noir, Aulne blanc, Orme champêtre, Nerprun purgatif). A l'opposé, les stations à sols profonds, à nappe éloignée de la surface, rarementou pas inondées sont à rapprocher de la hêtraie.



aller à:  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31 
 précédent     ||     fermer la fenêtre     ||      deutsch     

Warenkorb

Titel Anzahl Preis
Gesamtpreis: