Conservation de la richesse ecologique de forets rhenanes -
ordination

www.fva-bw.de
La relation entre les vecteurs des variables stationnelles et les axes peut être calculée à l´aide du coefficient de corrélation de Pearson. Plus le coefficient de corrélation d´une variable est important, plus la liaison entre la variable et l´axe est grande et plus elle joue un rôle dans la structure des données. On retrouve à nouveau pour chaque axe les pôles précédents qui engendrent un ou plusieurs gradients. La variable " durée d´inondation " (Übfl) est fortement liée à l´axe 1. Des valeurs élevées représentent de longues durées d´inondation et 0 pas d´inondation. A l´opposé se trouve la variable " niveau de la nappe phréatique ". Lorsque celui-ci est bas, la durée d´inondation est, de manière évidente, faible ou nulle. Le premier axe trie donc les relevés selon leur bilan hydrique. Pour le second axe, la variable " profondeur d'apparition du gravier " (profondeur de blocage de la tarrière par le gravier = Kies 10) joue un rôle important. Plus cette valeur est élevée, plus les éléments grossiers sont présents dans le sol. Les variables opposées sont logiquement la teneur en limon argilo-sableux (Lehm 10) et la capacité de rétention en eau (Speich10) dans le premier mètre. Plus les valeurs de ces variables sont élevées, plus le sol est profond. Le deuxième axe représente donc un gradient trophique.



aller à:  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31 
 précédent     ||     fermer la fenêtre     ||      deutsch     ||     suivant 

Warenkorb

Titel Anzahl Preis
Gesamtpreis: