Conservation de la richesse écologique de forêts rhénanes
Projet INTERREG FVA - ONF

Interreg, qu’est-ce que c’est?

Lancé en 1990 par la Commission européenne, l’initiative INTERREG a pour objectif de soutenir les activités régionales transfrontalière, dans un souci de rapprochement des peuples aux frontières internes mais également externes de l’Union européenne. La région du Rhin Supérieur Centre-Sud comprend le département du Haut-Rhin et une partie du Bas-Rhin, les Landkreise Breisgau-Hochschwarzwald, Lörrach, Waldshut, Freiburg, Emmendingen und Offenburg, ainsi que des cantons nord-ouest de la suisse. Grâce à ce programme, il est possible de financer jusqu’à 50% des dépenses de chaque pays membres. Ce soutien financier est considéré par la Commission européene comme une aide permettant d’initier une coopération transfrontalière. Le bureau Interreg, dont le siège est à Strasbourg, a pour mission de coordonne les différents projets. Le projet commun « Conservation de la richesse écologique des forêts rhénanes », formulé par les administrations forestières française et allemande se déroulera sur la période 2002-2005. L’objectif est de formuler des propositions de conservation de la richesse écologique et de calculer les coûts pour sa réalisation.

Europäische Union

Les partenaires

Le maître d’oeuvre est l’institut des recherches forestières (FVA) de Baden-Württemberg. Le partenaire français est l’Office National des Forêts (Direction Territoriale Alsace), gestionnaire des forêts publiques alsaciennes. Le projet est financé par l’État français – Ministère de l’Environnement représenté par la DIREN (Direction Régionale de l’Environnement) et par la Région Alsace. Un groupe de projet a été constitué pour suivre et évaluer la mise en œuvre de ce programme au cours des 4 prochaines années. Il se réunit une à deux fois par an. Ses membres sont les représentants des deux côtés du Rhin des services publiques concernant les domaines de l’environnement, de la navigation, des forêts ainsi que du monde de la recherche universitaire.

Office Nationale de Foret
Das Untersuchungsgebiet - zum Vergrößern bitte anklicken!

Localisation de la zone d’étude et durée du projet

Les sites étudiés du côté allemand sont les réserves intégrales (Bannwald) et les réserves dirigées (Schonwald) de la région Wyhl – Weisweil à Kappel. La zone d’étude française est située en face des sites allemands et concerne les forêts rhénanes publiques s’étendant de Marckolsheim à Rhinau-Daubensand (forêts de protection et les réserves biologiques intégrales et dirigées). La surface forestière concernée par ce programme de recherche transfrontalier totalise environ 2.800 ha et il a une durée de 4 années (2002 – 2005).

Überflutung der Rheinauewälder  
Rheinaue

Gestion actuelle des forêts rhénanes

Il est possible de différencier 4 système de mode de gestion sylvicole des deux côtés du Rhin. Selon le pays, chacun de ces modes de gestion représente un poids différents:

  • La sylviculture intensive cherchant une rentabilité maximum comme par exemple la populiculture intensive. Elle n’est plus aujourd’hui appliquée sur de grandes surfaces. Néanmoins, de nombreux peuplements forestiers portent encore la marque de ce type de gestion, témoins d’une politique forestière ancienne.
  • Les forêts gérées selon une sylviculture « proche de la nature » représentent la majeure partie des forêts rhénanes du côté allemand. Il s’agit surtout des réserves naturelles. Elles sont gérées de manière à constituer des peuplements adaptés à la station forestière et au sein desquels se développent de forts phénomènes de concurrence. Du côté français, la sylviculture « proche de la nature » est encore aujourd’hui peu développé au profit d’une approche plus patrimoniale.
  • En Alsace, la sylviculture « patrimoniale » est le mode sylvicole qui est appliqué dans les forêts rhénanes. Ce type de sylviculture a pour objectif la conservation de la richesse spécifique et de la complexité structurale. En Allemagne, ces objectifs sont poursuivis dans les réserves dirigées (Schonwälder). En Alsace, la majorité des forêts rhénanes est classées en forêt de protection.
  • La gestion sans intervention sylvicole est pratiquée dans les réserves intégrales. Du côté alsacien, les réserves naturelles rhénanes sont aujourd’hui majoritairement des réserves intégrales. 

Les objectifs du projet INTERREG

L’objectif à long terme de ce projet est la conservation et le développement de forêts rhénanes riches en espèces et à structuration complexe. Il doit permettre d’apporter des éléments de réponse aux questions suivantes:

  • Comment est-il possible de conserver des forêts rhénanes diversifiées alors qu’elles sont soumises à de nouvelles conditions écologiques depuis l’aménagement hydraulique du Rhin? 
  • Quelle mode de gestion doit-on appliquer pour aboutir à l’objectif déjà cité ?
  • Quelle est l’influence des modes de gestion sylvicole déjà appliquées par rapport à ces objectifs de diversité et de complexité ?
 
Weichholzaue Herrenkopf

Dans le cas idéal, il devrait être possible de formuler pour chaque type de station forestière et pour chaque type de peuplement dans la zone d’étude un type d’intervention sylvicole permettant la conservation ou le développement d’un peuplement riche en espèces et structuré.

Les différentes étapes du projet

  • Au sein de la zone d’étude d’une surface totale de 2.800 ha seront choisi des sites recouvrant la diversité des peuplements forestiers présents sur cette zone.
  • Ces sites seront étudiés, inventoriés et cartographiés selon les paramètres suivants : régime de la nappe phréatique, nature du sol, végétation herbacée, description des strates arbustives et arborescentes et historique de gestion des parcelles forestières concernées par ces sites.
  • Ensuite, différentes méthodes sylvicoles seront définies et appliquées dans plusieurs sites. Les expériences forestières réalisées jusqu’à présent et les informations tirées de l’évolution des réserves intégrales non gérées orienteront la nature et le choix de ces méthodes sylvicoles.
  • Une étude ornithologique analyse la relation entre l’avifaune et la structure des peuplements forestiers
  • On calculera les coûts d’exécution des mesures sylvicoles mises en œuvres sur les sites de la zone d’étude. Il sera ainsi possible pour le propriétaire forestier de calculer les investissements nécessaires à la conservation ou à l’augmentation de la biodiversité des forêts rhénanes.
  • Enfin, ce projet fournira au gestionnaire forestier des outils de décision, permettant d’évaluer l’influence des différents mode de gestion sylvicole sur l’écosystème forestier rhénan. Il doit répondre aux questions suivantes : « Qu’est-il possible de faire sur telle ou telle station ? Comment peut-on traiter tel ou tel peuplement pour augmenter sa valeur écologique ? Quel est le coût d’un tel traitement ?».
Grundwassermessstelle
Teilprojekt "Untersuchung der Beziehung zwischen Vegetation, Grundwasser und Standort"
  Buchfink
Teilprojekt "Untersuchung der Beziehung zwischen Avifauna und Bestandesstruktur"
 

Options 

Pour obtenir des résultats fiables sur l’évolution des réserves intégrales et dirigées étudiées, il est nécessaire d’avoir une longue période de suivi. C’est la raison pour laquelle ce projet franco-allemand correspond tout à fait aux principes du programme INTERREG dont la mission est avant tout d’initier une collaboration transfrontalière. L’écosystème rhénan est traité par ce travail transfrontalier comme une unité et les partenaires cherchent à élaborer des principes de gestion communs pour toutes les forêts de la zone d’étude. 

Pendant les années 2002 - 2003 seront développés les thèmes suivants :

  • harmonisation des différentes méthodes de cartographie des stations forestières et des peuplements forestiers ;
  • développement de méthodes communes pour le choix et l’inventaire des placettes de suivi ;
  • élaboration d’une banque de donnée commune ;
  • inventaire ornithologique de la zone d’étude et analyse de la relation entre l’avifaune et la structure des peuplements forestiers ;
  • description de l’histoire sylvicole de la zone d’étude ;
  • analyse commune des données.

zurück  |  deutsch

Warenkorb

Titel Anzahl Preis
Gesamtpreis: